Lettre à la Maire Joëlle

Chère Maire Joëlle,

Merci pour tes cadeaux de Joëlle, mais tu aurais pu changer : je ne sais plus quoi faire avec les pots de fleurs et les fontaines qui brillent ! Mais bon je suis content à l’idée d’avoir un nouveau carillon et un livre rare (et donc cher) que je ne lirai jamais.

Mon papa m’a dit que tu étais maintenant Présidente d’un truc important ; moi je suis inquiet pour tes amis députés qui déjà ne te voyaient pas beaucoup (c’est mon site favori : « nos députés.fr » qui me l’a dit)… Alors là, tu n’iras plus du tout les voir tes copains !

Mais je leur ai répondu que c’était normal, que tu pouvais pas être partout à la fois, aux USA, au Mali, en Italie, en Corse, sur la Défense, te faire photographier à toutes les pages de mon journal préféré, et en même temps voter des lois sur l’insécurité, puis sur la sécurité qui n’ont même pas le temps d’être appliquées ; enfin çà, c’est mon papa qui le dit !

J’ai lu dans ton journal « Puteaux-moi-même » que Monsieur Franchi, il prenait ta Défense… Non, pas celle que tu viens d’avoir, (il n’est pas comme le fils de Saint Nicolas qui respecte rien), non, au conseil municipal où il y en a toujours qui veulent parler de choses dont c’est même pas le sujet qu’il dit M. Franchi… C’est un bon fils, tu as de la chance Maire Joëlle !

M. Franchi, il dit aussi « qu’il a une pensée pour ceux qui sont dans la souffrance ». C’est gentil, mais moi je préférerais qu’il me donne sa belle voiture étrangère avec laquelle il se balade dans les rues de Puteaux, ou son appartement HLM ! Ca ferait plaisir à mes parents et ça soulagerait son âme charitable… Peut-être qu’un jour, il fera de la politique !

Puisqu’on parle des pauvres, j’ai lu aussi, mais sur un autre journal (pardonne-moi, Maire Joëlle, mais on ne nous dit pas tout dans le tien), que les gens qui travaillaient dans les cabinets des ministres, ils étaient d’abord de plus en plus nombreux et qu’ils ont été très augmentés.

Ma maman, elle travaille aussi dans les cabinets, mais elle n’a rien eu… Faut dire qu’elle les nettoie les cabinets, peut-être c’est pas pareil, mais comme il y a plus de monde comme je l’ai déjà dit, alors elle doit travailler plus pour gagner plus comme l’a dit Saint Nicolas (enfin il y a longtemps qu’il ne l’a pas dit, je sais pas pourquoi).

On dit, on dit, mais rien ne remplace l’action comme le dit M. Franchi, le tribun de la majorité dans ton journal… Alors ma maman elle agit, elle frotte plus fort ; mais mon père dit qu’on est de plus en plus dans la m…., alors moi je comprends plus rien ; Si tu pouvais m’expliquer, Maire Joëlle ?

On habite un coin des Bergères qui va être démoli par la ZAC ; peut-être qu’on ira habiter à la Défense après. Je suis content parce que tu as dit dans un journal que tu « voulais mettre l’humain au cœur du projet de la Défense » ; te connaissant un peu, j’en ai eu les larmes aux yeux !

Bon Joëlle, Maire Noëlle !

Polo, 12 ans

Faites tourner :
  • Print
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • email
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Twitter
2 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2 - Lire la suite

Laisser un commentaire