Archive de septembre 2010

Des galipettes qui coûtent cher aux contribuables putéoliens

A Puteaux, deux associations de gymnastique volontaire ont un fonctionnement très particulier… Déclarées comme associations de loi 1901, ce ne sont pourtant ni leurs Présidentes, ni leurs Bureaux qui prennent décisions : c’est l’animatrice, présente dans ces deux associations ! Cette animatrice décide si elle fait cours ou pas, de ses congés,
de ses horaires, de qui doit être au Bureau, organise les Assemblées Générales même en l’absence des Présidentes et révoque les Présidentes quand elles ne lui plaisent pas.

Tout sauf un fonctionnement normal et légal d’une association soumise à la loi de 1901 dans laquelle l’animatrice est une salariée au service de l’association, et dans laquelle la Présidente et le Bureau doivent gérer l’association.

On s’en ficherait royalement si les associations en question ne recevaient pas de confortables subventions municipales, subventions qui servent à payer plus de la moitié du salaire également confortable de l’animatrice. Et si elles ne bénéficiaient pas d’une mise à disposition gratuite d’une salle, alors qu’elles fonctionnent de fait comme des clubs privés !

La solution serait que l’animatrice fonde son propre club privé et fasse à ce moment-là ce qu’elle veut ; malheureusement elle n’a pas les diplômes nécessaires, et préfère les subventions municipales pour assurer ses revenus ! D’où la forme associative…

On s’en fiche encore moins quand on sait que cela dure depuis 10 ans, que la Mairie est au courant des ces dysfonctionnements illégaux, que des fonctionnaires de la Mairie ont assisté à quelques Assemblées Générales et ont
vu la farce des procédures…

Alors, où est le mystère ? Tout simple : Madame l’animatrice est une bonne amie de Madame le Maire, et, entre bonnes amies, on ne va pas chercher des petites bêtes pour quelques milliers d’euros, on est entre soi ! Ce genre d’arrangement ne vous rappelle pas une histoire récente dans laquelle il faut remplacer milliers par millions, mais où il s’agit toujours de se rendre service et de renvoyer l’ascenseur ?

En attendant, vive les galipettes !

10 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

Culte de la personnalité (bis)

Rien à Puteaux ne fonctionne comme ailleurs. Page 50 du Puteaux Infos de l’été : la cérémonie de commémoration du 18 juin. Alors que partout ailleurs ce sont les anciens combattants qui sont mis à l’honneur comme ils le méritent, à Puteaux ils ne sont là que pour « accompagner Joëlle Ceccaldi-Raynaud ». Honteux.

9 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

L’intox durable

« Cet été, promenez-vous dans les parcs, jardins et squares de la ville », proclame une double page du Puteaux Infos en juillet. Et à regarder le plan, c’est vrai qu’on a l’impression que Puteaux est une ville verte. Sauf que, lorsqu’on connaît Puteaux, l’intox saute aux yeux ! La plupart des zones vertes indiquées sont bien loin d’être des « parcs, jardins et squares ». Qui irait se promener sur l’avenue De Gaulle ? Ou le long de l’escalator du boulevard Wallace ? Ou encore sur les parkings de la résidence Lorilleux ?

Et quand ce sont de vrais espaces verts, impossible de s’y promener évidemment, puisque la Mairie les a grillagés pour justement en interdire l’accès au public ! Jardin des Vignes, square du Théâtre, Square de la Vieille Eglise… La liste est longue ! Et figurent même sur ce plan des espaces privés…

A Puteaux, l’intox est bien plus durable que le développement.

8 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

Gagner de l’argent facilement

Toujours à la pointe des techniques qui permettent de se faire de l’argent sur le dos du contribuable, la Mairie a innové en septembre avec l’installation de parcmètres factices.

Vous l’avez lu dans le dernier Puteaux Infos, la moitié des stationnements gratuits de la ville disparaîtra le 1er octobre. Les zones Centre Ville et Bergères – Moulin passent en effet en stationnement payant à cette date.

Comme il n’y a pas de petit profit, la Mairie a installé dans cette zone des parcmètres qui fonctionnent et la signalisation définitive dès le 1er septembre ! Donc n’importe qui n’ayant pas lu la bonne page du Puteaux Infos (des « visiteurs » ou des Putéoliens indignes, sans doute) paiera pendant un mois des parcmètres factices, sur des zones pourtant gratuites quelques semaines encore.

Mais où vont-ils chercher tout ça ?!

7 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

Culte de la personnalité

Ca ne s’invente pas ! En juin, les recettes du Puteaux Infos ont un avant-goût de culte de la personnalité.

« La Tarte aux mangues de Joëlle Ceccaldi-Raynaud », et les « Beignets de Saint-Nicolas. »

Préparation : 10 minutes, cuisson : 15 minutes, digestion : 5 ans.

Et si on commençait plutôt par lui mettre une beigne en 2012, à Saint-Nicolas ?

6 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

Elle nous a promis…

Elle nous a promis...

4 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

A Puteaux, 150 Vélibs… et 50m de pistes cyclables !

150 Vélibs qui ne servent pas beaucoup et 50 mètres de pistes cyclables qui ne servent à rien : après probablement une étude très serrée des besoins et des possibilités, voilà la solution trouvée pour ceux qui veulent circuler à vélo dans Puteaux !

En fait, rien n’a dû être pensé dans cette opération, mais l’ami Decaux ayant quelques hangars à Vélibs sur notre ville, on a dû passer un petit accord pour en mettre partout sans savoir comment ils pourraient être utilisés.

Avez-vous essayé de monter du bas vers le haut de Puteaux avec un Vélib ? Je défie Madame la Maire de le faire deux fois de suite ! Avez-vous essayé de prendre la rue Jean Jaurès à vélo ? N’oubliez ni le casque, ni les gants si vous voulez en sortir indemne… A moins de 20 kilomètres à l’heure, embouteillage assuré !

Encore une façon de dire qu’on fait dans le développement durable sans trop se casser la tête !

3 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

Les Visiteurs

Puteaux Infos revêt des airs de scénario de Jean-Marie Poiré en septembre. On y parle en effet des « visiteurs », à propos du stationnement des voitures. Les « visiteurs », ce sont, d’après la Mairie de Puteaux, ces êtres malfaisants qui viennent piquer les places de parkings aux bons Putéoliens. « Il faut les faire payer ! », proclame la majorité. « Halte à l’invasion ! Reconduisons-les à la frontière ! ». Voilà qui justifie le passage de l’ensemble des rues de Puteaux au stationnement payant (cf. article au verso).

Ces visiteurs, ce sont sans doute toujours les mêmes. Ceux qui obligent la Mairie à mettre des grilles autour des parcs pour éviter qu’ils ne s’y rassemblent. Ceux qui obligent la Mairie à truffer la ville de caméras pour éviter qu’ils ne se droguent et ne vandalisent nos escargots bleus.

Ils, ce sont eux, les jeunes, les pauvres, les étrangers (comprendre : qui viennent des communes avoisinantes), les communistes, et sans doute les homosexuels et les intellectuels.

Vite ! Construisez les murailles, remontez le pont-levis ! Il ne manquerait plus que des Roms pénètrent à Puteaux !

2 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite

Editorial du PVI n°4

Les retraites sont un choix de société.

Alors que le gouvernement veut imposer une réforme injuste qui ne taxerait que les travailleurs et entraînerait une baisse importante des retraites, le Parti Socialiste propose une réforme juste, équilibrée et durable.

Avant tout, il faut revenir sur certaines désinformations dont nous abreuve le gouvernement depuis plusieurs mois. Le déficit des retraites n’est pas « abyssal » : il manque 45 millions, soit l’équivalent de la baisse des impôts accordée aux plus riches. Tous les pays n’ont pas « relevé l’âge légal de la retraite entre 65 et 67 ans ». Le relèvement de l’âge légal de
la retraite ne « réglerait pas tous les problèmes actuels ».

La réforme proposée par le PS repose sur 4 objectifs : garantir le niveau de vie des retraités, faire reposer la réforme sur des efforts partagés, proposer une réforme durable d’un point de vue financier et permettre davantage de choix individuels dans le cadre de garanties collectives.

Pour cela, il faut mettre à contribution les revenus du capital, augmenter de 15% le fonds de réserve pour les retraites. Il est indispensable de maintenir les plus de 45 ans dans le monde du travail, quitte à mettre en place un mécanisme de bonus-malus pour les entreprises ne faisant aucun effort. Il est tout aussi indispensable de tenir compte de la pénibilité et de permettre à certains de partir plutôt à la retraite.

La réforme des retraites est un enjeu de société qui concerne tout un chacun. Les propositions du Parti Socialiste, contrairement à ce que martèle le gouvernement, sont réalisables et justes. Il nous faut donc continuer à nous battre contre la réforme injuste de ce gouvernement sourd aux revendications des Français.

1 septembre 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 4   Lire la suite