Archive de janvier 2010

Le mot de Franchi Vincent

Le mot de Franchi Vincent

7 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite

Carrés blancs

Vous avez vu : dans Puteaux-Cémoi de Décembre, c’est le 2ème mois où il n’y a pas de tribune d’opposition du PS… Bon, on a du mal à le voir, la place réservée est tellement petite, mais ça fait un CARRE BLANC. « Tribune arrivée trop tard » dit le chef du journal ; bien sûr, c’est faux, et ça n’empêche pas M. Franchi, porte-voix de la majorité, d’y répondre !

Mais méfiez-vous chers lecteurs, un jour, page 67, vous aurez ceci : « le cuisinier s’est coupé 2 doigts, il n’y aura pas de recette de cuisine ce mois-ci ». CARRE BLANC. Et puis, page 51 : « le professeur de danse s’est foulé la cheville, pas de pas de base du tango argentin ». CARRE BLANC. Et puis pages 20 et 21 « Cette année, il y a eu trop de fautes dans la dictée de Puteaux, article supprimé ». 2 gros CARRES BLANCS. Page 59, « la parole est à vous » : » en raison de la pertinence des questions posées à Mme le Maire, il n’y aura pas de réponse ». CARRE BLANC. Page 56 : « le commissaire de police de Puteaux ayant manifesté dans la rue avec ses collègues contre la politique du chiffre de son ministre, pas d’article ce-moi-ci ». CARRE BLANC. Page 47 : » La gauche ayant gagné les élections régionales, nous n’inviterons plus les gens à aller voter ». CARRE BLANC.

Vous l’aurez compris, ce journal polymorphe, polyvalent et très poli, sorte d’inventaire à la Prévert, a des goûts sélectifs ; il propose à chacun son ¼ d’heure de gloire en publiant les photos du plus grand nombre, mais il est tenté par les Carrés blancs. Trop de carrés blancs valent un carton rouge ; quand le journal municipal accorde plus de place à la recette du «  gigot de 7 heures aux échalotes » qu’à l’expression de toute l’opposition réunie, cela montre en quelle estime on tient le débat démocratique  local ; on est au degré zéro de la politique pour la simple conservation du pouvoir;

Rassurez-vous cher lecteur, il y a une chose que vous ne verrez jamais, page 62 : » pour des raisons qu’il ne nous appartient pas de commenter, Mr Franchi ne présentera pas sa tribune ce mois-ci ».Il est toujours à l’heure, c’est lui qui les distribue, les CARRES BLANCS.

7 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite

Les vœux de Gédéon

Vous l’avouerais-je mes Maîtres, je suis très embarrassé ? Pourquoi formuler des vœux pour l’année qui commence alors que celle qui vient de se terminer a donné toute satisfaction ? Pourquoi changer quelque chose en 2010 alors que notre Zébulon national est heureux de constater que la France a « mieux résisté »en 2009 à la crise internationale économico financière ?

Le chômage a atteint des proportions tout à fait propices à la pressurisation des salariés par un patronat enfin libre de jeter aux orties toutes les conquêtes sociales issues du Conseil National de la Résistance. Il faut bien être « compétitif » mes Maîtres. Tout cela grâce à Zébulon.

La politique extérieure de notre pays réussit à progresser d’échec en échec, malgré la présence et l’efficacité du traître de service. Même notre splendide industrie nucléaire vient de se faire sévèrement contrer par ses concurrents à ABU DABI.

Continuons d’examiner les bienfaits des deux ans et demi du quinquennat.

Une loi Hadopi (protection des œuvres) inapplicable mais tellement rassurante pour le courtisan de service au Ministère de la Culture et les bourrins incultes qui nous « gouvernent ». Une réduction de la TVA pour les restaurateurs totalement inefficace pour son action sur les prix, pour l’embauche, pas plus que pour l’augmentation des salaires du personnel. Une insécurité des personnes, croissante malgré les efforts méritoires du Ministre de l’Intérieur pour ficher, traquer, surveiller ses concitoyens. Vivent les contrôles au faciès ! Et tant pis pour les libertés ! Passons sur la douleur causée par le Conseil Constitutionnel. Voila la grande réforme, la fameuse taxe carbone, repoussée sous prétexte de nécessité de l’égalité devant l’impôt, un scandale. Le Grenelle de l’environnement au trou, après le fiasco de Copenhague, notre têtu, va vite faire concocter un nouveau projet le mettant sans conteste au nombre des grands protecteurs de la nature, une découverte récente pour lui. Après la mise sous tutelle de l’audiovisuel public, la reprise en main de la justice, les connivences avec la majorité des journalistes, le mépris affiché pour les parlementaires, la détestation des décentralisations,  les projets de truquage des futures élections locales, le plus beau restait à venir

C’est fait. Issu des remugles de la décomposition organique des marais élyséens, voila le grand débat sur l’Identité Nationale. Lancé par la caricature du traître des traîtres politiques, il s’est vite enlisé dans les défécations racistes. Tournant le dos à la tradition laïque française, les intervenants y compris Zébulon, ont montré du doigt nos compatriotes musulmans ; ceux-ci ont été sommés de rester humbles et discrets. Comme s’il s’agissait par principe d’individus dangereux fermement rappelés à l’ordre. Réjouissons nous par avance des dégâts !

Alors mes vœux, puisque c’est le moment ? Mes Maîtres je vous souhaite, je nous souhaite le dégout, l’impatience, la révolte, la colère, la sainte colère, celle qui renverse les idoles, révèle les faux-semblants, punit les charlatans, renvoie les apprentis dictateurs dans les « ténèbres extérieures », bref, nettoie le paysage de tous les néo pétainistes.

Gédéon

6 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite

En bref…

Gérard BrissetAncien conseiller municipal et secrétaire de la section PS de Puteaux, Gérard Brisset nous a quittés en décembre. Dans un contexte difficile, il avait su maintenir une opposition à la politique ceccaldiste. Nous regretterons tous cette grande figure de la politique locale.

5 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite

FISAC à Puteaux : FISSA !

Dans le Puteaux Infos de janvier, Mme le Maire vante son plan de redynamisation du commerce local. Et pourtant, il s’en est fallu de peu pour qu’il n’y ait rien du tout !

Lors du conseil municipal du 22 octobre, lorsque nous avons demandé combien de commerces de Puteaux avaient obtenu une aide du FISAC (dispositif gouvernemental destiné à la rénovation, à la sécurité et à l’amélioration de l’accessibilité), un silence assourdissant a envahi l’espace. Un responsable des services appelé à la rescousse a fini par déclarer qu’aucun diagnostic n’avait été fait, aucun dossier monté et donc aucune aide attribuée…

Suite à notre intervention, un animateur FISAC a été nommé pour aider les commerçants à obtenir les aides auxquelles ils peuvent prétendre. Opposition, oui, mais opposition constructive !

4 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite

Elle nous a promis…

Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne tient pas ses promesses

3 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite

Lettre à la Maire Joëlle

Chère Maire Joëlle,

Merci pour tes cadeaux de Joëlle, mais tu aurais pu changer : je ne sais plus quoi faire avec les pots de fleurs et les fontaines qui brillent ! Mais bon je suis content à l’idée d’avoir un nouveau carillon et un livre rare (et donc cher) que je ne lirai jamais.

Mon papa m’a dit que tu étais maintenant Présidente d’un truc important ; moi je suis inquiet pour tes amis députés qui déjà ne te voyaient pas beaucoup (c’est mon site favori : « nos députés.fr » qui me l’a dit)… Alors là, tu n’iras plus du tout les voir tes copains !

Mais je leur ai répondu que c’était normal, que tu pouvais pas être partout à la fois, aux USA, au Mali, en Italie, en Corse, sur la Défense, te faire photographier à toutes les pages de mon journal préféré, et en même temps voter des lois sur l’insécurité, puis sur la sécurité qui n’ont même pas le temps d’être appliquées ; enfin çà, c’est mon papa qui le dit !

J’ai lu dans ton journal « Puteaux-moi-même » que Monsieur Franchi, il prenait ta Défense… Non, pas celle que tu viens d’avoir, (il n’est pas comme le fils de Saint Nicolas qui respecte rien), non, au conseil municipal où il y en a toujours qui veulent parler de choses dont c’est même pas le sujet qu’il dit M. Franchi… C’est un bon fils, tu as de la chance Maire Joëlle !

M. Franchi, il dit aussi « qu’il a une pensée pour ceux qui sont dans la souffrance ». C’est gentil, mais moi je préférerais qu’il me donne sa belle voiture étrangère avec laquelle il se balade dans les rues de Puteaux, ou son appartement HLM ! Ca ferait plaisir à mes parents et ça soulagerait son âme charitable… Peut-être qu’un jour, il fera de la politique !

Puisqu’on parle des pauvres, j’ai lu aussi, mais sur un autre journal (pardonne-moi, Maire Joëlle, mais on ne nous dit pas tout dans le tien), que les gens qui travaillaient dans les cabinets des ministres, ils étaient d’abord de plus en plus nombreux et qu’ils ont été très augmentés.

Ma maman, elle travaille aussi dans les cabinets, mais elle n’a rien eu… Faut dire qu’elle les nettoie les cabinets, peut-être c’est pas pareil, mais comme il y a plus de monde comme je l’ai déjà dit, alors elle doit travailler plus pour gagner plus comme l’a dit Saint Nicolas (enfin il y a longtemps qu’il ne l’a pas dit, je sais pas pourquoi).

On dit, on dit, mais rien ne remplace l’action comme le dit M. Franchi, le tribun de la majorité dans ton journal… Alors ma maman elle agit, elle frotte plus fort ; mais mon père dit qu’on est de plus en plus dans la m…., alors moi je comprends plus rien ; Si tu pouvais m’expliquer, Maire Joëlle ?

On habite un coin des Bergères qui va être démoli par la ZAC ; peut-être qu’on ira habiter à la Défense après. Je suis content parce que tu as dit dans un journal que tu « voulais mettre l’humain au cœur du projet de la Défense » ; te connaissant un peu, j’en ai eu les larmes aux yeux !

Bon Joëlle, Maire Noëlle !

Polo, 12 ans

2 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite

Editorial du PVI n°2

Chères Putéoliennes, chers Putéoliens,

2009 fut une bien belle année de politique putéolienne. Tous les classiques ceccaldistes y sont passés, des entorses à la démocratie lors des élections européennes à la censure répétée des tribunes de l’opposition dans Puteaux Infos ! Réjouissons-nous : les pratiques de la Mairie font la réputation de Puteaux bien au-delà de notre département… Belle publicité !

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a-t-elle passé de bonnes fêtes ? La question m’a presque empêché de dormir ces derniers temps. Heureusement, les trente photos de notre maire dans le dernier Puteaux (dés)Infos m’ont vite rassuré ! Elle a eu de jolis cadeaux : l’EPAD pour arrondir ses fins de mois, et même une photo géante d’elle avec Gérard Jugnot – en couverture, excusez du peu. Il paraît qu’elle avait demandé un poster central mais que ce n’était pas possible.

L’année 2010 s’annonce elle aussi palpitante, à commencer par les élections régionales en mars. Les bulletins de l’opposition disparaîtront-il une nouvelle fois ? Les supporters de la Mairie tenteront-ils à nouveau d’influencer les électeurs dans les bureaux de vote ? Le suspens est à son comble.

Francis Poézévara

Secrétaire de Section du PS Puteaux

1 janvier 2010 - Posté dans : Puteaux (vraies) Infos 2   Lire la suite